ÇA S'APPELLE REVIENS ! semaine 5

 

ÇA S'APPELLE REVIENS !

 

Port du masque

 

Au programme la semaine 5 : mardi 28, jeudi 30, vendredi 31 juillet à 19h30

Théâtre
CE QUE L’ON ATTEND, CE QUE L’ON AVAIT DÉJÀ… de Mario Batista
Compagnie SAKIDI

Suite à leur rupture, une femme déballe à son compagnon les années de souffrance qu’elle a endurées dans sa relation amoureuse. 



Mario Batista nous livre par la voix de Lolita Tergémina une parole crue, brute, difficile, remplie de haine et d’amour qui nous raconte l’histoire d’une oppression, celle de ceux qui subissent face à ceux qui agissent et modèlent le monde. Un texte profond qui saura trouver en chacun de nous l’écho d’une attente …

mise en scène Daniel Léocadie - avec Lolita Tergémina - conception vidéo Stéphane Payet. Soutien : le Conseil Régional, Le Conseil Départemental, La ville de Saint-Denis, le CDNOI


Danse
TIR PA KART’
Konpani Soul City | Didier Boutiana

Inspiré par l’ouvrage «Les 4 Accords Toltèques» de Don Miguel, Didier Boutiana crée Tir Pa Kart’ et trace un chemin vers l’illumination et la liberté. La pièce révèle la source des croyances limitatives qui nous privent de joie et créent des souffrances inutiles. Tir Pa Kart’ montre en des termes très simples comment on peut se libérer du conditionnement collectif, re-questionne les notions de l’union, du vivre ensemble et de l’Autre.



Être libre, devenir sage et sauvage, sans jugement, sans peur. Trouver le mouvement juste pour soi et pour ceux qui le reçoivent. Être danseur c’est aussi avoir une ligne de vie, beaucoup de rigueur et une volonté sans faille. Être solide et toucher le sensible. Le chorégraphe voit le danseur comme un grand guerrier. Être guerrier ne signifie pas gagner toutes les batailles mais faire de son mieux pour être libre. Ne pas faire partie des victimes tombées sans s’être battues. C’est cet enseignement que Didier Boutiana souhaite transmettre aux jeunes danseurs. 

Tir Pa Kart’ correspond au troisième accord Toltèque Ne faites pas de supposition. Une pièce entre complicité et taquinerie qui nous met en garde envers les idées reçues et les préjugés. Les interprètes défendent ce propos à travers des acrobaties réalisées à la perfection et alimentées par une agréable pointe de légèreté.


direction artistique et chorégraphie Didier Boutiana - assistante chorégraphe Saby Morales - interprètes Médérick Lauret, Ulrich Lauret, Mohamed Said - coproduction Léspas Culturel Leconte De Lisle, Saint-Paul, La Réunion


COURT-MÉTRAGE
LA MARCHE DU SINGE de Grégory Lucilly
Une proposition de La Kourmétragerie

Dans quelques heures, Chloé doit dire "oui" à Sam lors d'une fastueuse cérémonie de mariage sous les tropiques. Mais à peine commencée, la journée s'annonce rude pour la future mariée. Pourquoi diable Sam avait-il besoin de lui faire cette petite blague de dernière minute ?



L’argument de Kwaflims
“Trois mots pour décrire ce court-métrage du jeune et talentueux réunionnais Grégory Lucilly ? "Feel Good Movie". Bien au-dessus des comédies romantiques un peu "cliché", celle-ci nous a fait rire, beaucoup même. La légende raconte que la plus cynique d'entre nous a retrouvé un semblant de coeur d'artichaut après l'avoir vu.”

avec Emilie Granier, Janis K. Abrikh, Rachel Pothin, Jacques Deshayes, Francis Convert, Yaëlle Trulès, Beryl Coutat, Mélanie Seguer-Guitton . Production : MARCEL.


Musique
SOLAH
Est un duo rempli de féminité, ou la vision de deux femmes, s’entrechoque et se marie avec harmonie, les scènes de vie sont retranscrites d’une façon légère et envoutantes. L’art de parler et de rire de soi sans tabou, la femme retrouve entièrement sa place dans une culture ou bien souvent elle se retrouve en retrait. Dans cette identité ou le maloya n’est plus seulement une affaire d’homme.
Les sœurs Philippe, auteures, compositrices interprètes, mettent en commun des performances vocales à travers leur vécu artistique. Elles vous emmènent dans un univers épurées agrémenté de sons acoustiques éclectiques de poésie, venant de leurs influences musicales (Réunion, Inde, Afrique, Madagascar…). Invitation en terre de maloya imaginaire…

THIERRY GAULIRIS
35 ans de carrière, 35 ans de passion, de musique et d’histoires, toutes plus attachantes et attachées les unes aux autres. 35 ans que Thierry Gauliris leader de Baster s’enracine au cœur du quartier qui l’a vu naître et dont son groupe porte le nom : Basse-Terre-Les-Bas, précisément, faubourg de la ville de Saint-Pierre - sous-préfecture du Sud de l’île de La Réunion - situé entre mer et montagne, ville et campagne, ciel et terre…  Presque un village, comme c’est le cas pour bon nombre de quartiers de La Réunion, composé d’agriculteurs et de pêcheurs, d’ouvriers, de chômeurs, d’artisans, de « Beckèr d’clé »… d’hommes et de femmes de confession, de convictions et d’idéaux parfois  différents mais tous profondément attachés à leur Histoire. Cette Histoire commune, partagée, imbriquée, qui a donné naissance à l’association MKBT (Mouvman Kiltirel Basse-Terre) en 1981 puis au groupe du même nom qui en 1983 édite sa première cassette éponyme.  Un souffle de vies que Thierry Gauliris, photojournaliste jusqu’en 1995, immortalise sur pellicules sensibles avant de se consacrer pleinement à la musique. Une inspiration immuable qui continue à nourrir les textes et les musiques de Thierry Gauliris plus inspiré que jamais que nous retrouverons sur scène en solo et en duo !

Tarif unique : 5 €

ATTENTION JAUGE LIMITÉE.

Achat des places OBLIGATOIRE par téléphone au 0262 50 38 63 ou à la billetterie du lundi au vendredi de 10h à 16h

 

Billetterie en ligne

Billeterie en ligne

INSCRIPTION INFOLETTRE

INSCRIPTION INFOLETTRE

 

Les partenaires